Accueil À la une Les responsables européens refusent de mettre en œuvre des contrôles aux frontières...

Les responsables européens refusent de mettre en œuvre des contrôles aux frontières pour arrêter le coronavirus

Le coronavirus commence à se propager à travers le continent, les responsables de l'UE ont fermement refusé de mettre en œuvre des contrôles aux frontières

384
1

Même si le coronavirus commence à se propager à travers le continent, les responsables de l’UE ont fermement refusé de mettre en œuvre des contrôles aux frontières. Insistant sur le fait que le caractère sacré des frontières ouvertes est plus important.

(Article de Paul Joseph Watson republié de Summit.news )

Le nombre de cas confirmés en Italie est passé de 3 à 322 en seulement cinq jours, avec 10 décès. Mais les contrôles des passeports et les contrôles aux frontières entre les 26 Pays européens, ne sont pas compromis.

Bien que 50 000 citoyens de Lombardie et de Vénétie soient soumis à un verrouillage interne, aucune mesure de ce type n’a été proposée pour les frontières nationales.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a refusé de mettre en œuvre des contrôles aux frontières, affirmant que cela n’aiderait pas à contenir le virus. Cela a incité l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini à exiger la démission de Conte « s’il n’est pas en mesure de défendre l’Italie et les Italiens ».

« Nous avons convenu de maintenir les frontières ouvertes, la fermeture des frontières serait une mesure disproportionnée et inefficace pour le moment », a également déclaré mardi à la presse le ministre de la Santé, Roberto Speranza.

Comme le   souligne RT , les frontières resteront ouvertes, bien que l’Italie soit désormais une source majeure de coronavirus se propageant dans les pays européens voisins.

«La Suisse et l’Autriche, qui bordent l’Italie au nord, ont également confirmé mardi leurs premiers cas de COVID-19. Le patient suisse, un homme de 70 ans, était revenu d’un événement à Milan il y a deux semaines. À travers les Alpes en Autriche, un jeune couple italien a été testé positif pour la maladie après être entré en Autriche depuis Bergame en Italie vendredi. »

Le ministre français des transports, Jean-Baptiste Djebbari, a également refusé de fermer la frontière entre la France et l’Italie. L’Allemagne a également refusé de le faire.

La commissaire européenne à la santé, Stella Kyriakides, a également déclaré que les frontières devraient rester ouvertes tout en suggérant que la menace de «désinformation» était plus préoccupante.

De nombreux pays voisins ont fermé leur frontière avec la Chine, mais des citoyens chinois infectés affluent toujours vers l’ouest.

L’Organisation mondiale de la santé, dont le travail consiste à arrêter une pandémie mondiale. A insisté à plusieurs reprises sur le fait, qu’il est essentiel de prévenir la stigmatisation et de maintenir les frontières ouvertes. Au point qu’elles semblent plus préoccupées par cela que d’arrêter réellement la pandémie.

Maintenant que le coronavirus commence à avoir un impact sur l’économie mondiale et à interrompre les chaînes d’approvisionnement, cette priorité va-t-elle revenir ?

1 COMMENTAIRE

  1. Les vieux, premières cibles du Coronavirus. C’est Macron qui se frotte les mains, des retraites en moins à payer. Au fond, la société selon Macron, c’est « bosse et meurs ». Les vieux sont des boulets sociaux, des inutiles pour les économies nationales., Ce virus tombe bien.
    C ‘est même bizarre tellement ça tombe bien. À croire presque qu’il aurait été élaboré et répandu intentionnellement pour purger les sociétés.
    Et vous, cela vous parait fantasmagorique ?? Au fond, Hollywood n’a fait que fournir le scénario….

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!