Accueil Internet Facebook supprime des milliards de faux comptes, mais le problème s’aggrave

Facebook supprime des milliards de faux comptes, mais le problème s’aggrave

Facebook a supprimé 2,2 milliards de faux comptes au cours des trois premiers mois de 2019, soit autant d'utilisateurs actifs mensuels.

180
1
Facebook a supprimé 2,2 milliards de faux comptes/pxhere.com

Facebook a supprimé 2,2 milliards de faux comptes de sa plate-forme au cours du premier trimestre de l’année; soit près du double du nombre pour lequel elle avait agi au trimestre précédent. La société affirme que cette augmentation est due à une hausse du nombre d’attaques automatisées qui créent plusieurs comptes à la fois.

La société californienne de Menlo Park; a publié jeudi la dernière version de son rapport sur les normes communautaires. Destiné à aider le public à comprendre comment elle gère la modération du contenu. C’est l’un des efforts déployés par Facebook pour accroître la transparence et améliorer son image publique. Après une série de scandales notamment Cambridge Analytica; l’ingérence de la Russie dans les élections de 2016 et le rôle de sa plate-forme dans la propagation de la désinformation. Ses pratiques ont fait l’objet d’un examen approfondi dans le monde entier. Notamment de la part de politiciens; qui se sont demandé comment il modère ce qui est autorisé ou non sur sa plate-forme.

Dans le rapport de jeudi, Facebook a révélé qu’il avait supprimé presque autant de faux comptes Facebook; que de vrais comptes au cours des trois premiers mois de 2019.

C’est un saut énorme. Au quatrième trimestre de 2018, Facebook a pris 1,2 milliard de faux comptes et 750 000 le trimestre précédent. Au cours du premier trimestre de 2018, Facebook a supprimé moins de 600 000 faux comptes.

Facebook est bien conscient qu’il a un problème de faux comptes

Facebook estime que 5% de ses utilisateurs actifs mensuels sont constitués de faux comptes. Bien que certains aient suggéré que ce nombre pourrait en réalité être beaucoup plus élevé.

Un peu plus tôt cette année, Aaron Greenspan, un critique de Facebook; a déclaré que la moitié des utilisateurs du géant des médias sociaux pourraient être des faux. Le rapport a fait valoir que Facebook n’avait aucun moyen de «disposer d’un moyen précis de mesurer le problème de faux compte». Facebook a claqué le rapport; une porte-parole a déclaré à Business Insider à l’époque que c’était «manifestement faux».

Néanmoins, Facebook a admis qu’il était difficile d’offrir des statistiques précises sur les faux comptes.

«En ce qui concerne les faux comptes abusifs, notre objectif est simple: En rechercher et en supprimer autant que possible, tout en supprimant le moins de comptes authentiques possible», a déclaré Alex Schultz, vice-président de Google Analytics chez Facebook.

Mais le fait que les 2,2 milliards de faux comptes supprimés aient été créés en trois mois témoigne de l’ampleur du problème. C’est un chiffre important et suggère qu’il n’y a aucun moyen pour Facebook d’empêcher complètement ce type d’activité.

Facebook a souligné que les spammeurs et autres créateurs de faux comptes avaient souvent une motivation commerciale. Mais les faux comptes peuvent également propager des comportements abusifs, diffuser de fausses nouvelles et ouvrir la porte à la fraude publicitaire.

Facebook dit qu’il va mieux – et peut-être que oui – mais devons nous le croire sur parole.

1 COMMENTAIRE

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!