PARTAGER

Ce 17 Novembre 2018, il devrait y avoir un des plus gros blocages en France. On fait le tour du web pour vous expliquez le tout !

Ce blocage qui devrait avoir lieux sur les routes françaises est né d’un ras-le-bol collectif du peuple français contre la hausse des prix du carburant.

17novembre blocage

Mais c’est Surtout, contre une augmentation du coût de la vie que d’autres s’exaspèrent. Le boycott va même au delà de l’essence: les citoyens appellent sur les réseaux sociaux a bloquer les routes et a ne pas utiliser les transports en commun, à ne pas se rendre au travail et à ne rien acheter du tout, pas même des produits alimentaires !

Des pétitions en ligne qui atteignent des records !

La principale, nommé « Pour une baisse des prix du carburant à la pompe » sur le site change.org, atteint 525.000 signatures ! 

Des dizaines d’autres pétitions sont lancées un peu partout sur le net. les groupes sur les réseaux sociaux ne cessent d’augmenter. Via une simple recherche « blocage carburant » sur Facebook, retrouvé des dizaines d’évènements, et tout autant de groupes sur le sujet. Signe d’une grande mobilisation des citoyens.

Quelles seront les actions prévues par les manifestants ce 17 Novembre 2018 ?

blocage-routiers

Principalement des blocages d’axes routiers. les principales villes qui seront touchées sont: Paris, Bordeaux, Rennes, Caen…

Cependant les créateurs de ces pages invitent toute la France à couper le contact:

« On appelle toute la France à couper le contact le 17 novembre à 14h. Laissez-votre voiture au milieu de la route pour bloquer la circulation. »

On s’attend donc à des phénomènes de blocages vraiment partout, tellement l’action est importante et virulente sur le net.

Les organisateurs de ces groupes vont déposer un dossier à la préfecture pour avoir le droit de manifester, Mais il est clairement dit qu’en cas de refus, le blocage aura tout de même lieu.

Jusqu’où ira la colère et la mobilisation, c’est toute la question ?

Les initiatives iront-elles jusqu’au bout ? En tous cas la grogne monte et la récupération par certaines organisations et partis politiques; Essaie de prendre le mouvement « en marche » X).

Des routiers ont anticipé le mouvement sur une route nationale desservant Annecy.
Ce lundi en Haute-Savoie, une cinquantaine de routiers ont mené une opération escargot entre Ville-la-Grand et l’agglomération d’Annecy pour dénoncer la hausse du prix des carburants. © Radio France - Richard Vivion
prix des carburants. © Radio France – Richard Vivion
gilet jaune franceEncolère
Les routiers on mis leur gilet en évidence, ainsi que les ambulances et véhicule d’entreprise et les policiers.
les policiers soutiennent les citoyens
les policiers soutiennent les citoyens

voir aussi: En avant-première du mouvement du 17 novembre, contre la hausse du carburant. Entre 400 et 500 véhicules, ont défilé dans les rues de Dole.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire