PARTAGER

Les scientifiques de la NASA ont créé 21 nouvelles constellations, notamment Albert Einstein, Godzilla et Starship Enterprise.

(Photo: NASA)
(Photo: NASA)

Pour célébrer un télescope spatial de longue durée ayant cartographié un côté invisible de l’univers, la NASA a publié une liste de 21 constellations modernes et non officielles. L’espace pourrait ressembler à un vide sombre parsemé de quelques points de lumière, mais il s’agit d’une illusion. Ce que nous voyons n’est qu’un arc-en-ciel de lumière visible: une tranche limitée du spectre électromagnétique et de la réalité elle-même. Nos yeux humains ne peuvent pas détecter de « couleurs » de lumière moins énergiques que le rouge profond, telles que la radio, les micro-ondes et l’infrarouge. Nous ne pouvons pas non plus voir une lumière plus énergétique que le violet, comme les rayons ultraviolets, les rayons X et les rayons gamma, la forme de lumière la plus énergique de l’univers.

Selon l’organisation, cette constellation de rayons gamma a été attribuée à Godzilla, car ses étoiles émettent souvent des sursauts gamma similaires au souffle atomique que le kaiju exerce.

«Les jets gamma se produisent également dans d’autres types de systèmes astrophysiques. Lorsqu’une étoile massive tombe en panne de carburant et s’effondre sous son propre poids, ou lorsque deux étoiles à neutrons en orbite spiralent et se rejoignent, un nouveau trou noir – et des jets à grande vitesse – peuvent se former. Le résultat est un sursaut gamma, l’explosion la plus puissante du cosmos. Ces explosions monstrueuses, qui se produisent chaque jour quelque part dans l’univers lointain selon les observations du moniteur Gamst-Ray Burst de Fermi, rendraient même Godzilla envieux.  »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire