Accueil Ecologie / Santé Alerte sur la « privatisation » des semences de fruits et légumes

Alerte sur la « privatisation » des semences de fruits et légumes

L'immense majorité des semences vendues dans le commerce sont la propriété de grandes multinationales qui appauvrissent la biodiversité...

296
4

Pour résister à la tentation du supermarché et échapper à l’industrie agro-alimentaire, nous sommes de plus en plus nombreux à faire pousser nos propres légumes « maison ». Malheureusement, et contrairement aux apparences, il ne suffit pas d’avoir la main verte pour se sortir du système, comme nous le rappelle le dernier numéro (passionnant) de Cash Investigation.

Qu’ils soient bio ou pas, presque tous les fruits et légumes sont calibrés comme des produits industriels. Pour cela, les multinationales ont mis au point des semences totalement standardisées. En un demi-siècle, les tomates ont perdu par exemple plus de 50 % de leurs vitamines, et beaucoup de leur goût. Une poignée de géants mondiaux détiennent les semences, comme l’Allemand Bayer ou le Français Limagrain.

Une enquête riche en révélations qui nous apprennent, notamment, que même les jardiniers du dimanche alimentaient le business des multinationales . Pourquoi ? Parce que les deux tiers des semences vendues dans le monde appartiennent à quatre multinationales. Tout simplement.

L’enquête de CASH Investigation est à (re)voir en intégralité ici 👇
https://www.france.tv/france-2/cash-investigation/1005819-multinationales-hold-up-sur-nos-fruits-et-legumes.html

Pour réellement encourager le retour de la biodiversité grâce à son potager, il faut choisir des semences qui échappent au contrôle des grands semenciers. Ces semences, on les appelle les semences paysannes. Elles sont (bizarrement) interdites à la vente, mais certaines associations osent braver cette interdiction. Exemple : Kokopeli ou les échanges de graines sur GoJardin.fr

4 Commentaires

  1. C est encore pire que les pires scenari de science fiction…la question est « au nom de quoi nous laissons nous detruire et detruire le vivant? »

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!