Accueil À la une La police de Hong Kong a tiré à balles réelles contre un...

La police de Hong Kong a tiré à balles réelles contre un manifestant

Une vidéo virale montre une manifestante se faire tirer dessus à balles réelles par la police de Hong Kong

94
3
La police de Hong Kong a tiré contre un manifestant
Capture d'écran: Campus TV / Facebook

La police de Hong Kong a tiré mardi contre un manifestant dans la poitrine avec des balles réelles, selon des journalistes au sol et une vidéo qui est devenue virale sur Facebook et Twitter . 

La vidéo de l’incident montre un policier chargeant une foule de manifestants avec son arme avant de tirer un seul coup de feu.

Le manifestant serait dans un état critique à l’hôpital Princess Margaret et sera prochainement transféré à l’hôpital Queen Elizabeth, qui dispose d’un centre de chirurgie cardiothoracique, selon le South China Morning Post .

La vidéo a été capturée par Campus TV à Hong Kong et montre l’adolescent masqué qui s’approche de l’agent de police avec un bâton pour le frapper et frôler sa chemise.

Un autre angle de la scène montre également les séquelles de la fusillade, le manifestant étant blessé au sol.

Selon le SCMP, la police de Hong Kong affirme que la victime a 18 ans.

Les manifestants sont dans les rues depuis le mois de juin, date à laquelle ils protestaient contre une nouvelle loi; qui aurait permis à Beijing d’extrader plus facilement de prétendus criminels de Hong Kong vers la Chine continentale. 

Hong Kong est un territoire semi-autonome qui fonctionne depuis 1997 selon un accord «un pays, deux systèmes»; mais devrait officiellement faire partie de la Chine en 2047. Les revendications des manifestants se sont élargies depuis juin et incluent désormais un appel à suffrage universel.

Beijing a tout mis en œuvre pour mettre fin aux manifestations, notamment des cyberattaques contre les outils d’organisation mis en place par les manifestants. 

Mais les Hongkongais se rendent compte qu’il s’agit d’un combat pour leur vie et ont juré de ne jamais abandonner. Il faut noter que le pays interdit Facebook et Twitter derrière le grand pare-feu chinois.

3 Commentaires

  1. Avez-vous vu combien de ces émeutiers avaient encerclé la police et tenté de le frapper avec des tiges de métal ? Je me demande ce que les flics Français vont faire dans de telles circonstances?

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!