Une diminution de 25% du risque de cancer a été observée chez les consommateurs « réguliers » d’aliments bio.

C’est ce que révèle une étude de l’Inra. Les résultats suggèrent qu’une alimentation riche en aliments bio pourrait limiter l’incidence des cancers. Cette étude est publiée dans le JAMA Internal Medicine le 22 octobre 2018.

AB biologique
AB biologique

Le marché des aliments issus de l’agriculture biologique « bio » connaît un développement très important depuis quelques années. Au-delà des aspects éthiques et environnementaux, une des principales motivations de consommation est le fait que ces produits sont issus de modes de production sans pesticide, ça peut que être bénéfice pour la santé.

la baisse est même de 34% pour les cancers du sein chez les femmes ménopausées et de 76% pour les lymphomes (un type de cancer du sang).

La faute aux pesticides ?

« Bien que le lien de cause à effet ne puisse être établi sur la base de cette seule étude, les résultats suggèrent qu’une alimentation riche en aliments bio pourrait limiter l’incidence des cancers », précisent les chercheurs. En cause : les résidus de pesticides présents dans l’alimentation conventionnelle

source: inserm.fr

2 Commentaires

  1. […] Heureusement, il existe un moyen simple de protéger votre santé et de réduire vos dépenses médicales coûteuses, en médicaments contre le rhume et la grippe et en pilules de vitamines: plantez des légumes. Les produits de jardin potagers fraîchement cueillis regorgent de nutrition, et des études récentes confirment que les produits de culture biologique peuvent être encore plus riches en nutriments que les fruits et les légumes cultivés de manière conventionnelle. Manger bio réduirait de 25% les risques de cancer. […]

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!