Accueil À la une L’Europe à déjà épuisé ses ressources naturelles annuelles

L’Europe à déjà épuisé ses ressources naturelles annuelles

le « Jour du dépassement » si le monde vivait comme les citoyens de l'UE, alors nous aurions déjà consommé l'ensemble des ressources naturelles de la planète.

28
0
PARTAGER
Europe à déjà épuisé ses ressources naturelles

le WWF réalise un rapport avec l’aide de l’ONG Global Footprint Network qui calcule, le « Jour du dépassement ». C’est-à-dire la date à laquelle l’empreinte écologique de l’Homme dépasse la capacité de la Terre à se régénérer et ainsi satisfaire la consommation annuelle de ressources de l’humanité.

Une bien mauvaise nouvelle pour l’environnement

Ce Jour symbolise la date à partir de laquelle nous avons pêché « plus de poissons; abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que ce que la nature ne peut nous procurer au cours d’une année ». Ainsi que celle où « nos émissions de gaz à effet de serre outrepassent les capacités d’absorption de nos océans et de nos forêts ». En ce 10 mai 2019, l’Union Européenne vient officiellement de dépasser ce seuil; et vivra désormais « à crédit » en ce qui concerne sa consommation de ressources naturelles pour le reste de l’année en cours.


Empreinte biologique par pays de l’Union européenne et par personne en 2016. © Global Footprint Network

Cela signifie que si toute l’humanité consommait autant de ressources que les Européens; elle utiliserait l’équivalent de 2,8 planètes Terre pour subvenir à ses besoins. Un résultat bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 Terre. En effet, alors que la population de l’Union européenne ne représente que 7 % de la population mondiale; les Européens utilisent à eux seuls 20 % de la biocapacité de la Terre.

Cependant, au sein de l’Union européenne, il existe des différences notables : le Luxembourg atteint son jour du dépassement après seulement 46 jours, tandis que la Roumanie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 192 jours

À l’approche des Européennes, la WWF appelle les dirigeants politiques à agir de toute urgence pour la planète.

Biocapacité et évolution de l'empreinte biologique des 28 pays de l'Union européenne. © Global Footprint Network

Biocapacité et évolution de l’empreinte biologique des 28 pays de l’Union européenne. © Global Footprint Network

Pour se diriger vers une neutralité carbone; Protéger l’environnement et inverser la courbe de la perte de la biodiversité en Europe. La WWF préconise notamment de revoir dès à présent la politique agricole commune; d’allouer 1 % du budget européen à la sauvegarde de la biodiversité via le programme Life, 50 % de celui-ci aux énergies bleue et verte (afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris); ainsi que la mise en place d’une politique plus restrictive concernant la protection des océans.

C'est toujours une bonne chose de laisser un commentaire!